h1

Quand la solution passe par la créativité…partie 2 de 3

9 septembre 2009

Nous sommes tous créatifs!

Ainsi, toute personne parvient à résoudre des problèmes et à faire preuve de créativité. Nous sommes donc tous créatifs. Toutefois, nous l’exprimons différemment et l’exerçons à des degrés différents. Le Dr M. J. Kirton s’est intéressé au sujet et en 1977, il a formulé la théorie de l’adaptation et de l’innovation. Il a conçu un outil psychométrique hautement validé et fiable, appelé le KAI (Kirton Adaption-Innovation). Cet outil, résultat de plusieurs années de recherche scientifique, est un questionnaire qui compte 32 questions et qui mesure notre style créatif. Selon ses travaux, nous avons tous une préférence pour un style créatif plus adaptateur ou plus innovateur. Notre style créatif est une composante de notre personnalité. Il est stable dans le temps et n’est pas influencé par la culture[1].

Les styles créatifs sont différents selon leur situation sur un continuum entre deux pôles, soit un pôle plus adaptateur et un pôle plus innovateur. Chacun de nous se situe sur un point de ce continuum. Il n’y a pas de meilleur style qu’un autre. Dans certaines situations, il sera préférable d’être plus adaptateur qu’innovateur et vice-versa selon la nature du problème à résoudre. Les scores obtenus varient de 32 à 160 selon une courbe normale de distribution et ne déterminent en rien notre capacité à résoudre les problèmes. D’ailleurs, les recherches sont très claires à ce sujet, notre style créatif est totalement distinct de notre capacité à résoudre les problèmes2.

Figure 1 – La courbe du continuum KAI

continuum KAI

Adaptateur et innovateur : deux pôles complémentaires

Les recherches du Dr Kirton ont permis de distinguer trois différences majeures entre les deux styles créatifs : l’originalité dans leurs idées, leur efficacité à résoudre les problèmes ainsi que leur conformité aux règles et au groupe. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous un résumé des principales caractéristiques de chacun de ces styles.

tableau

Tant les adaptateurs que les innovateurs sont capables de produire des idées originales et créatives. Cependant, l’originalité des innovateurs est plus éclatante, tandis que la valeur de l’originalité des adaptateurs est trop souvent sous-estimée.

Les styles plus adaptateurs ou plus innovateurs apportent des contributions complémentaires et essentielles au succès organisationnel. Les adaptateurs contribuent au bon fonctionnement quotidien de l’organisation, tandis que les innovateurs jouent un rôle de premier plan dans les situations de grands changements.

À suivre parsignature bloguetie 3 de 3


[1] KAI . Kirton Adaptation-Innnovation Inventory. Manual. 3rd Edition 1999. M.J. Kirton DSl

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :