Archive for the ‘Approche créative’ Category

h1

Pour innover …il faut rigueur et humilité !

28 septembre 2011

Une conférence éclairante sur l’innovation ! 

Dans le cadre du réseau performance grande entreprise de service du Mouvement québécois de la qualité, j’ai eu la chance d’assister à la conférence L’innovation et sa gestion : définitions, enjeux et défis, de madame Isabelle Deschamps, ing., MBA, DBA, Professeure titulaire de l’École de technologie supérieure.

Les points clés qui ont retenu mon attention : 

  1. L’innovation est stratégique, systémique et organique.
  2. L’innovation ne s’improvise pas. Elle découle d’une réflexion stratégique orchestrée avec rigueur. Dans l’industrie de l’auto, seulement 17 % des nouveaux produits sont achetés par les clients.
  3. Pour innover, il faut d’abord savoir se connaître comme organisation. Connaître la personnalité de l’entreprise, ses points forts et ses points faibles. Évaluer les atouts naturels et les capacités de l’organisation à innover dans les principaux types d’innovation (marketing, technologie, opération, service) et avoir l’humilité de s’entourer de partenaires qui pourront combler nos zones plus faibles.
  4. L’innovation ouverte demande un changement de paradigme dans nos modèles d’affaires. On doit penser en  mode d’écosystème où se retrouvent plusieurs acteurs jouant des rôles complémentaires. Ceci nous pose un défi d’ouverture.
  5. On innove dans une perspective à moyen ou long terme.
  6. On innove pour se démarquer, pour être plus compétitif dans le but de : 
    • Garder les clients – offrir d’autres produits/services
    • Développer des niches et marchés
    • Valoriser les innovations technologiques
  7. L’entreprise doit recruter des individus qui ont une vision, de l’intuition, de la créativité et une capacité d’anticiper. J’ajouterais qu’il faudrait aussi développer des stratégies de rétention car on ne gère pas les gens «créatifs» de la même façon.
  8. On ne peut se passer des jeunes générations si on veut innover !

Le facteur humain : principal obstacle à la réussite de l’innovation

Selon madame Deschamps, le facteur humain explique dans une proportion de 90 à 95 % les raisons de l’insuccès des projets en innovation. Pour innover, il faut savoir faire équipe, savoir influencer, avoir des habiletés interpersonnelles, créer la confiance…

En résumé nous pourrions affirmer que les entreprises qui développent  une expérience-employé positive mettent en place les conditions propices à l’innovation.

Offrez-vous un espace créatif ?

L’innovation provient du choc et de la diversité des idées. Avez-vous dans votre entreprise un espace créatif… un espace, un lieu où les gens peuvent se rencontrer pour tout simplement échanger entre eux ?

 

 Qu’en pensez-vous ? Malgré nos avancées technologiques, nous semblons encore hésitants à se rappeler notre humanité et à investir dans le développement de nos compétences «humaines». 

 Avez-vous des trucs à partager ? Questions ou préoccupations ?
***N’hésitez pas à envoyer vos commentaires et questions ! Si vous souhaitez qu’ils ne soient pas publiés, mentionnez-le simplement.

Pour en savoir plus…

Le livre de l’OCDE : La Stratégie de l’OCDE pour l’innovation : Pour prendre une longueur d’avance

Notre article : Redécouvrir l’innovation

Le programme court en gestion de l’innovation offert par ÉTS

Notre programme de formation : De la convergence à la divergence et Quand la solution passe par la créativité  

Consultante en formation et développement organisationnel et créatrice d’expériences-employés.

h1

Activité de reconnaissance pour le temps des Fêtes!

8 décembre 2010

Quel meilleur moment que le temps des Fêtes pour exprimer aux autres notre reconnaissance de ce qu’ils sont! La tradition est lancée, à chaque période des Fêtes, j’ai envie de partager une activité avec vous ou une réflexion qui peut faire une différence.

Pour un moment spécial assuré et une expérience-employé unique, voici une activité qui enchantera les participants, qu’ils soient vos collègues de travail, employés ou vos invités à votre souper de Noël. Read the rest of this entry ?

h1

Les 6 mythes de la créativité

1 avril 2010

Innover est une question de survie. Pour innover, on a besoin de la créativité de tous les membres de l’organisation et même  de ses parties prenantes. Malgré le fait que ce sujet soit traité depuis  plusieurs années, il existe encore beaucoup de confusion autour de la question. L’innovation est en quelque sorte le produit de l’expérience-employé. Créer l’expérience-employé, c’est créer un milieu de travail vivant où se conjuguent fierté, excellence, dépassement de soi, reconnaissance, respect et diversité. Une entreprise innovante est une entreprise qui favorise une expérience-employé positive.

Quel type d’environnement de travail favorise l’émergence de nouvelles idées? D’où proviennent les idées géniales dans une organisation? Que peuvent faire les leaders pour stimuler la créativité?

Teresa Amabile s’est penchée sur ces questions au cours des 30 dernières années. À la tête du Entrepreneurial management Unit à la Harvard Business School, Amabile est la seule titulaire d’une grande école de commerce  à dévouer son programme de recherche entièrement à l’étude de la créativité. Elle est parmi les premiers explorateurs de l’innovation au sein des entreprises.

Il y a 8 ans, Teresa Amabile a mis sur pied une équipe formée de détenteurs de doctorats, de diplômés et de gestionnaires. Elle a recueilli près de 12 000 notes prises par 238 personnes travaillant sur des projets créatifs dans 7 organisations de divers domaines. Sans révéler aux participants qu’elle étudiait la créativité, elle leur a simplement demandé d’exprimer ce qu’ils vivaient au travail au jour le jour, par courriel. Elle a alors codé leurs courriels selon la créativité exprimée lorsque les participants rencontraient un problème, puis trouvaient une solution. Read the rest of this entry ?

h1

Quand la solution passe par la créativité..partie 3 de 3

9 septembre 2009

Le défi de la diversité!

À long terme, les équipes composées uniquement d’adaptateurs ou uniquement d’innovateurs sont fortement limitées quant à leur efficacité à résoudre les problèmes. Une équipe composée uniquement d’adaptateurs amènera certes des améliorations continues, mais risquera de maintenir le paradigme en place jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour le changer. Une équipe composée seulement d’innovateurs risque de produire le chaos sans parvenir à résoudre le problème. La diversité des problèmes exige une équipe composée d’individus aux styles variés. Ainsi, l’équipe composée d’adaptateurs et d’innovateurs aura plus de potentiel pour résoudre les problèmes. Par ailleurs, le défi consiste à emmener chaque membre du groupe à collaborer, sinon la diversité deviendra un désavantage.

Figure 2 – La diversité des styles

Diversité des styles Read the rest of this entry ?

h1

Quand la solution passe par la créativité…partie 2 de 3

9 septembre 2009

Nous sommes tous créatifs!

Ainsi, toute personne parvient à résoudre des problèmes et à faire preuve de créativité. Nous sommes donc tous créatifs. Toutefois, nous l’exprimons différemment et l’exerçons à des degrés différents. Le Dr M. J. Kirton s’est intéressé au sujet et en 1977, il a formulé la théorie de l’adaptation et de l’innovation. Il a conçu un outil psychométrique hautement validé et fiable, appelé le KAI (Kirton Adaption-Innovation). Cet outil, résultat de plusieurs années de recherche scientifique, est un questionnaire qui compte 32 questions et qui mesure notre style créatif. Selon ses travaux, nous avons tous une préférence pour un style créatif plus adaptateur ou plus innovateur. Notre style créatif est une composante de notre personnalité. Il est stable dans le temps et n’est pas influencé par la culture[1].

Les styles créatifs sont différents selon leur situation sur un continuum entre deux pôles, soit un pôle plus adaptateur et un pôle plus innovateur. Chacun de nous se situe sur un point de ce continuum. Il n’y a pas de meilleur style qu’un autre. Dans certaines situations, il sera préférable d’être plus adaptateur qu’innovateur et vice-versa selon la nature du problème à résoudre. Les scores obtenus varient de 32 à 160 selon une courbe normale de distribution et ne déterminent en rien notre capacité à résoudre les problèmes. D’ailleurs, les recherches sont très claires à ce sujet, notre style créatif est totalement distinct de notre capacité à résoudre les problèmes2. Read the rest of this entry ?

h1

Quand la solution passe par la créativité…partie 1 de 3

9 septembre 2009

Dynamiser les forces créatives des équipes pour résoudre les problèmes

À la source de toute innovation, il y a d’abord eu… l’idée. Et ce sont les bonnes idées qui sont le moteur de croissance d’une organisation. Il appert que 200 idées sont nécessaires pour retenir 60 bonnes idées desquelles naîtra un succès commercial[1]. Depuis quelques années, la

créativité a fait couler beaucoup d’encre, qu’en est-il de son application? Dans les faits, beaucoup de confusion et de préjugés existent encore à ce sujet.

 Qu’est-ce que la créativité? La créativité est-elle l’apanage de certaines personnes? Y a-t-il des équipes plus créatives que d’autres? Comment tirer profit des différents styles créatifs?

Qu’est-ce que la créativité?

Nous ne pouvons détacher la créativité du processus même de résolution de problèmes. De fait, pour survivre, nous résolvons tous des problèmes sur divers plans. Dans ce processus de recherche de solutions, nous générons des idées grâce à notre créativité, nous prenons des décisions et nous réglons les problèmes. Ces étapes sont intimement liées. Prenons l’exemple de l’artiste qui peint une toile. Ce dernier crée, invente, imagine, mais tout au long de son processus créatif, il aura aussi à résoudre des problèmes et à prendre des décisions quant à la luminosité ou encore quant au mariage des couleurs, etc. L’œuvre finale sera le résultat de ces trois composantes : génération d’idées, prise de décisions et résolution de problèmes.

À suivre partie 2 de 3

 signature blogue

 

 


[1]     RG Cooper , SJ Edgett,- Generating Breakthrough New Product Ideas-2003